Une fois fiché à la Banque Nationale de Belgique, il est très difficile d’obtenir un autre prêt. Heureusement, l’emprunteur concerné peut se voir accorder des fonds en contractant un rachat de crédit hypothécaire. C’est la meilleure solution pour bénéficier d’un certain montant tout en remboursant l’emprunt contracté.

Fichage et crédit hypothécaire en cours : que faire ?

Rappelons que nombreuses sont les raisons pouvant justifier un cas de fichage, dont les difficultés financières, la perte d’un emploi ou une maladie. En d’autres termes, si une personne se retrouve fichée sur la liste de Banque Nationale, cela signifie que la finance de l’emprunteur est très mauvaise.

C’est pourquoi un cas de fichage est, généralement, associé à un risque pour les établissements prêteurs. De ce fait, il importe de régulariser cette situation. Dans le cas où l’emprunteur obtient un nouveau crédit immobilier, le taux d’intérêt accordé par les banques est fixé selon le fichage, la régularisation ou non ainsi que le montant des fonds empruntés.

Comment procéder à un rachat de crédit en étant fiché ?

La première chose à faire est de s’adresser à des conseillers spécialisés dans le domaine. Ils ont pour mission d’évaluer la situation de l’emprunteur. Pour cela, ils lui poseront diverses questions liées à l’obtention du nouvel emprunt . À ce stade, il est déjà possible d’accéder à une simulation de rachat de crédit à condition de présenter tous les documents requis.

Ensuite, un expert immobilier vient au domicile de l’emprunteur pour évaluer son bien immobilier. Dans le cas où l’expertise effectuée est favorable, divers autres documents sont à fournir. Lorsque le dossier est complet, il faut le porter auprès de la banque la moins chère.

Quand et comment réaliser un nouveau prêt immobilier ?

Le traitement du dossier pour l’obtention d’un rachat de crédit hypothécaire prend environ trois à quatre semaines. Cette date court dès l’introduction du dossier ou dès l’instant où les actes notariés du nouvel emprunt immobilier sont signés.

En cas d’urgence, il faut faire appel à un professionnel du métier pour effectuer une simulation de crédit immobilier. Cette opération est, en principe, gratuite et n’engage en rien l’emprunteur. Elle lui permet de connaître toutes les charges qui lui seront imputées.

Si la situation est moins urgente, il est préférable de procéder à la régularisation du fichage. Un emprunteur retiré de la liste de la Banque Nationale peut bénéficier d’un taux hypothécaire moins cher. Le retrait devrait s’opérer dans les 12 mois suivant la date de régularisation.