La centrale des crédits aux particuliers recensent tous les crédits octroyés à des particuliers, crédit à la consommation mais également crédits hypothécaires. Le volet négatif du fichier de la CCP contient la liste des crédits ayant enregistré des incidents de paiement. Lorsque votre nom apparait sur cette liste, aucune banque ne se risquera plus à vous octroyer de nouveaux crédits, cela en principe. Bien évidemment, à toute règle il y a des exceptions. Les personnes fichées peuvent espérer obtenir un financement, mais à quelles conditions ?

Portée de l’interdiction bancaire

L’interdiction bancaire qui accompagne le fichage à la BNB est avant tout une sanction préventive. Elle est destinée à informer les prêteurs, banques et autres établissements de crédit de votre situation financière actuelle. Elle limite le risque de surendettement. Toutefois, cette interdiction bancaire ne vous enlève pas tous vos droits.

En principe, vous pouvez continuer de gérer votre compte bancaire, d’utiliser votre carte bancaire, et pourquoi pas obtenir un nouveau crédit. Les banques et établissements de crédit ont néanmoins la possibilité de vous les refuser lorsque votre cas est jugé trop délicat. Au final, la décision de vous octroyer un nouveau crédit relève exclusivement de la décision discrétionnaire de chaque établissement de crédit lorsque vous êtes fiché CCP.

Les conditions exigées pour obtenir un nouveau financement

Sous quelques conditions, des établissements de crédit pourraient bien décider de vous accorder un nouveau prêt. La première de ces conditions, certainement la plus importante, est l’assainissement préalable de votre situation financière. En effet, vous devez régulariser les incidents de paiement qui vous ont conduit au fichage BNB. Vous devez rattraper vos retards de paiement et continuer à honorer sans incident vos remboursements.

Une autre condition toute aussi importante est que votre taux d’endettement actuel vous permette de souscrire de nouveaux engagements. Pour les personnes faisant l’objet d’une interdiction bancaire, les prêteurs sont intransigeants et exigent un taux d’endettement inférieur à 35%.

Des garanties, voilà ce qu’exigent principalement les prêteurs. Si vous désirez obtenir un nouveau financement, vous devez fournir des garanties efficaces. Outre des revenus suffisants et une situation professionnelle stable, banques et établissements de crédit imposent la fourniture d’une garantie hypothécaire. En règle générale, les crédits pour fichés s’adressent principalement aux propriétaires en difficulté. Là encore, le quotient hypothécaire du bien doit également être suffisant pour garantir un éventuel prêt supplémentaire.

Les types de crédit pouvant être souscrit par un fiché BNB

Le crédit propriétaire est la principale offre proposée aux personnes fichées. Il s’adresse à des propriétaires en difficulté disposant d’un bien immobilier capable de garantir le prêt. A ne pas se méprendre, bien qu’il s’agisse d’un prêt hypothécaire, ce prêt hypothécaire garantit un prêt à tempérament. Il sert à financer des projets autres qu’immobiliers. Néanmoins, avec l’importance de la garantie, l’emprunteur peut bénéficier d’un financement conséquent. Un crédit propriétaire est généralement supérieur à 25000€.

Une autre alternative consiste à se tourner vers le prêt social. Il s’agit d’une offre spécifique destinée à appuyer les personnes qui se heurtent au refus de toutes les banques et tous les établissements de crédit. Le prêt social revêt la forme de microcrédit de faible montant, inférieur à 3000€. Pour les personnes fichées, les établissements de prêt social limitent souvent le prêt social à 1000€. Ce microcrédit est destiné à de petits projets, achats d’équipement ménagers, de véhicule d’occasion, de produits de nécessité.

Vous pouvez également envisager un regroupement de crédit qui va permettre de restructurer votre dette tout en l’allégeant. En regroupant vos crédits en cours, vous pouvez ramener votre taux d’endettement à un bon niveau et espérer obtenir un financement complémentaire. Lorsque votre taux d’endettement baisse en-dessous de 35%, les banques peuvent accompagner le regroupement de crédit d’une trésorerie complémentaire.

Pourquoi recourir à une médiation des dettes ?

Lorsque votre situation est des plus délicates, vous avez la possibilité de faire appel à une médiation des dettes. Il s’agit d’un service destiné à appuyer les personnes mal endettées et à aider ces dernières à trouver une solution de règlement amiable. Le médiateur de dettes pourra vous aider à négocier avec vos créanciers des réaménagements pour vous donner la possibilité de payer vos dettes et de sortir du surendettement. Vous pouvez espérer obtenir un rallongement de la durée, et dans certains une remise de dettes.

Actuellement, vous êtes un peu moins de 400000 personnes fichées à la Banque nationale de Belgique. La plupart de ces personnes ont déjà régularisé leurs dettes et ont repris le remboursement normal de leurs crédits. Toutefois, malgré cette régularisation, il faut savoir que le fichage est maintenu encore une année à partir de celle-ci, période pendant laquelle il restera encore difficile de convaincre les banques et établissements de crédit de vous octroyer de nouveaux crédits.